Texte 333, année 1632, août, Louis XIII au comte de Gramont

Louis XIII au comte de Gramont, août 1632.

Ministère des Affaires Étrangères, archives diplomatiques, centre de La Courneuve, coll. Mémoires et Documents France, vol. 802, f° 435. Minute de la main d’un secrétaire.

Monsieur le comte de Gramont,

Ayant appris que le comte de Moret doit se rendre en ma frontière, cette de Bayonne, où il y a quelques intelligences par mon frère le duc d’Orléans et par la Reine, Mme ma mère, je vous écris cette lettre pour vous dire que vous faciez prendre soigneusement garde s’il y ira, en ce cas, que vous le fassiez arrêter et assurant que vous me servirez en cette occasion avec votre fidélité et affection accoutumée. Je prierai Dieu.

Marie-Catherine Vignal Souleyreau

Docteur en Histoire, ingénieur d'études à Sorbonne Université, Faculté des Lettres, Institut de Recherche sur les Civilisations de l'Occident Moderne (IRCOM - Centre Roland Mousnier)

More Posts


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Marie-Catherine Vignal Souleyreau (16 juillet 2022). Texte 333, année 1632, août, Louis XIII au comte de Gramont. Correspondance et papiers d'État du cardinal de Richelieu. Consulté le 20 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/tq19


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.