Texte 381, année 1632, 24 septembre, Louis XIII à Espondeilhan

Louis XIII à Guillaume du Caylar, seigneur d’Espondeilhan, gouverneur de Béziers, Montpellier, 24 septembre 1632.

Ministère des Affaires Étrangères, archives diplomatiques, centre de La Courneuve, coll. Mémoires et Documents France, vol. 803, f° 83. Copie.

À M. d’Espondeillan, gouverneur de Béziers, ordre pour recevoir Monsieur [le duc d’Orléans], Montpellier, 24 septembre 1632.

M. d’Espondeillan,

Je vous fais la présente pour vous dire que je désire que mon frère le duc d’Orléans, n’entrant dans Béziers avec ma permission, afin que le sieur de Bullion l’y aille trouver pour le convier à se remettre en son devoir envers moi, y ait toute sûreté pour lui et pour toute sa maison, qu’il y demeure tant que les choses seront en termes d’accommodement, et que vous lui rendiez tous les honneurs qui sont dus à une personne qui me touche de si près. Je trouve bon aussi pour la satisfaction particulière de mondit frère que vous lui laissiez mettre trois cents hommes des siens sur le pont hors la ville, ainsi qu’il a témoigné le désirer. Et m’assurant que vous ne manquerez à suivre précisément les ordres que je vous donne, je prierai Dieu, M. d’Espondeillan, qu’il vous ait en sa sainte garde.

Écrit à Montpellier le 24e jour de septembre 1632.

Marie-Catherine Vignal Souleyreau

Docteur en Histoire, ingénieur d'études à Sorbonne Université, Faculté des Lettres, Institut de Recherche sur les Civilisations de l'Occident Moderne (IRCOM - Centre Roland Mousnier)

More Posts


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Marie-Catherine Vignal Souleyreau (5 septembre 2022). Texte 381, année 1632, 24 septembre, Louis XIII à Espondeilhan. Correspondance et papiers d'État du cardinal de Richelieu. Consulté le 21 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/tq47


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.