Texte 388, année 1632, 29 septembre, le duc d’Orléans à Louis XIII

Le duc d’Orléans à Louis XIII, Béziers, 29 septembre 1632.

Ministère des Affaires Étrangères, archives diplomatiques, centre de La Courneuve, coll. Mémoires et Documents France, vol. 805, f° 89 et f° 91 identique. Copies de la main d’un secrétaire, faisant suite aux accords imposés par Louis XIII à son frère cadet : voir la « copie de l’accommodement de Monsieur avec le Roi fait à Béziers par M. de Bullion », à la date du 23 septembre 1632, publiée par Denis-Louis-Martial Avenel (éd.), Lettres, instructions diplomatiques et papiers d’État du cardinal de Richelieu, Paris, Imprimerie Nationale, 1853-1877, en 8 volumes, Collection des documents inédits de l’histoire de Francetome IV, p. 372-349. Il est à noter que cette copie (de la main de Pierre Cherré avec corrections de la main de Denis Charpentier) de l’accord trouvé par Claude de Bullion, au nom de Louis XIII, avec le duc d’Orléans, à Béziers, est conservée, à la date du 29 septembre 1632, au Ministère des Affaires Étrangères, coll. Mémoires et Documents France, vol. 803, f° 101-103. 

Monseigneur,

Je ne puis assez témoigner à Votre Majesté mon extrême déplaisir d’avoir été si malheureux que de m’être séparé d’elle, de m’être retiré en pays étrangers et d’être entré en armes dans son royaume.

Je supplie très humblement Votre Majesté de me le vouloir pardonner et d’oublier tout le passé, vous assurant, Monseigneur, qu’en ayant toujours un très sensible regret, je ne prendrai jamais de résolution si préjudiciable, et que je demeurera toujours inséparablement attaché dans les intérêts de Votre Majesté et ceux de votre État, renonçant dès à présent à toutes pratiques, tant dedans que dehors le royaume, sans nulles excepter, qui pourraient donner le moindre ombrage ou être désagréables à Votre Majesté. C’est une protestation que je lui fais de tout mon cœur, et avec tous les respects et soumissions que je suis obligé de lui rendre, ayant l’honneur d’être, Monseigneur, votre très humble et très obéissant serviteur et sujet, 

Gaston

À Béziers, ce 29 septembre 1632.

Marie-Catherine Vignal Souleyreau

Docteur en Histoire, ingénieur d'études à Sorbonne Université, Faculté des Lettres, Institut de Recherche sur les Civilisations de l'Occident Moderne (IRCOM - Centre Roland Mousnier)

More Posts


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Marie-Catherine Vignal Souleyreau (7 septembre 2022). Texte 388, année 1632, 29 septembre, le duc d’Orléans à Louis XIII. Correspondance et papiers d'État du cardinal de Richelieu. Consulté le 20 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/tq4g


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.