Texte 427, année 1632, 13 novembre, mémoire du père Joseph

Mémoire du père Joseph destiné à Claude Bouthillier, Bordeaux, 13 novembre 1632.

Ministère des Affaires Étrangères, archives diplomatiques, centre de La Courneuve, coll. Mémoires et Documents France, vol. 803, f° 291. Original non-signé, en partie chiffré et déchiffré.

De Bordeaux, ce 13, à neuf heures du matin.

Nous avons été en très grande peine pour Dubois [Richelieu, malade]. Depuis une heure, il y a plus à espérer qu’à craindre. Vous en verrés le discours au long. Saturnin [Claude de Bullion] a bien fait connaître son sentiment sur le sujet d’Alexandre [le duc d’Orléans]1. Il est bon que le Roi le sache.

Vous ferez bien, selon l’occasion, de faire entendre au Roi que, si, sur le bruit que l’on fera courir plus grand que le mal, ou même au cas que le mal vient plus grand, Barthélemy et Gédéon [le comte de Soissons et le duc de Bouillon] prenaient résolution d’aller boire à la fontaine, le Roi fera bien de faire entendre qu’il ne l’aurait pas à gré, et même d’en empêcher l’effet, si besoin en était. Vous saurez avec prudence et dextérité ménager ce que dessus. Et en cette occasion M. de Chau [Claude de Rouvroy de Saint-Simon] doit montrer au Roi le soin qu’il a de lui, s’en tenant proche et lui disant les choses convenables. L’associé de M. de Bullion [Claude Bouthillier] qui est par-delà ajoutera, comme je crois, le droit du jeu. Le Roi fera bien de tenir près de soi ceux qui ont accoutumé de le suivre et en bon nombre et enfin se tenir en état d’être le maître. Mes recommandations intimes à Grégoire, le courrier qui part, m’empêche de lui servir, ce sera à la première commodité que nous ayons, s’il vous plaît, souvent de vos nouvelles et de ce qui se passe.

Marie-Catherine Vignal Souleyreau

Docteur en Histoire, ingénieur d'études à Sorbonne Université, Faculté des Lettres, Institut de Recherche sur les Civilisations de l'Occident Moderne (IRCOM - Centre Roland Mousnier)

More Posts

  1. Voir les textes 428 et 429. []

OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Marie-Catherine Vignal Souleyreau (2 octobre 2022). Texte 427, année 1632, 13 novembre, mémoire du père Joseph. Correspondance et papiers d'État du cardinal de Richelieu. Consulté le 21 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/tq6b


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.