Texte 428, année 1632, 13 novembre, Bullion à Louis XIII

Claude de Bullion à Louis XIII, Compreignac, 13 novembre 1632.

Ministère des Affaires Étrangères, archives diplomatiques, centre de La Courneuve, coll. Mémoires et Documents France, vol. 803, f° 292. Original autographe.

Sire,

Sur l’avis que Votre Majesté a reçu de la retraite de Monsieur [le duc d’Orléans] en Flandre ou Lorraine, je n’estime pas qu’il se puisse faire présentement autre chose pour votre service que ce qu’il vous a plu ordonner du côté des Trois-Évêchés et des places de Lorraine qui sont dans votre obéissance, et d’avertir du côté de Picardie afin que chacun soit sur ses gardes.

S’il plaît à Votre Majesté de dépêcher à Monsieur le Prince [de Condé] afin qu’il veille de son côté pour la Bourgogne, n’y ayant à appréhender que quelque surprise, parce que soit au-dedans ou au-dehors Votre Majesté peut mieux juger que personne que, Dieu merci, il n’y a rien à craindre, et principalement étant armé du côté de Picardie et Champagne. J’estime que la retraite de Monsieur est plutôt fondée sur la peur et appréhension que sur autre dessein, et que la conscience de celui qui est auprès de lui [Puylaurens] l’a engagé dans cette résolution, ayant appréhendé que Votre Majesté eût connaissance du mariage. 

Dans peu de temps, Votre Majesté pourra voir le prétexte que veut prendre Monsieur, lequel, par les articles de la paix qu’il vous a plu lui accorder, ne se peut plaindre de la justice qui a été faite de M. de Montmorency. J’estime que Votre Majesté aura dépêché un courrier à Monsieur le cardinal pour l’avertir de cette nouvelle. Je ferai l’impossible pour le rendre au plutôt auprès de Votre Majesté pour obéir à ses commandements. Je prie Dieu qu’il conserve longues années Votre Majesté en prospérité et parfaite santé et de demeurer, Sire, votre très humble et très obéissant sujet et serviteur,

Bullion

De Compreignac, ce samedi XIII novembre, à trois heures du matin.

Marie-Catherine Vignal Souleyreau

Docteur en Histoire, ingénieur d'études à Sorbonne Université, Faculté des Lettres, Institut de Recherche sur les Civilisations de l'Occident Moderne (IRCOM - Centre Roland Mousnier)

More Posts


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Marie-Catherine Vignal Souleyreau (2 octobre 2022). Texte 428, année 1632, 13 novembre, Bullion à Louis XIII. Correspondance et papiers d'État du cardinal de Richelieu. Consulté le 20 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/tq6c


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.