Texte 429, année 1632, 14 novembre, Louis XIII à Bullion

Louis XIII à Claude de Bullion, Châteauroux, 14 novembre 1632.

Ministère des Affaires Étrangères, archives diplomatiques, centre de La Courneuve, coll. Mémoires et Documents France, vol. 803, f° 296. Minute.

M. de Bullion,

J’eusse désiré que vous vous fussiez rendu auprès de moi aujourd’hui en cette ville de Châteauroux si votre sûreté vous est permis d’avancer plus que vous n’avez fait. Mais vous étant trop éloigné, j’ai été bien aise que vous m’ayez écrit votre sentiment sur la retraite de mon frère qui s’est trouvé conforme au mien.

J’ai donné tous les ordres nécessaires pour la conservation de mes places frontières de Picardie et de Champagne. Je serai bien aise que vous vous rendiez près de moi trois jours après mon arrivée à Versailles. Sur ce.

Marie-Catherine Vignal Souleyreau

Docteur en Histoire, ingénieur d'études à Sorbonne Université, Faculté des Lettres, Institut de Recherche sur les Civilisations de l'Occident Moderne (IRCOM - Centre Roland Mousnier)

More Posts


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Marie-Catherine Vignal Souleyreau (2 octobre 2022). Texte 429, année 1632, 14 novembre, Louis XIII à Bullion. Correspondance et papiers d'État du cardinal de Richelieu. Consulté le 21 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/tq6d


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.