Texte 432, année 1632, 16 novembre, Claude Bouthillier et Henri de Schomberg à Louis XIII

Claude Bouthillier et Henri de Schomberg à Louis XIII, Bordeaux, 16 novembre 1632.

Ministère des Affaires Étrangères, archives diplomatiques, centre de La Courneuve, coll. Mémoires et Documents France, vol. 803, f° 304. Minute autographe de Claude Bouthillier. 

Lettre de M. le maréchal de Schomberg et de moi1.

Sire,

Nous eûmes l’honneur d’écrire hier à Votre Majesté avec plus de douleur que nous ne lui osions faire paraître, vu l’état où était Monseigneur le Cardinal. Mais aujourd’hui, nous prenons la plume avec très grande joie, nous représentant celle que Votre Majesté recevra d’être assuré qu’il est maintenant en voie d’une guérison parfaite. Il a reçu cette nuit dernière un si grand soulagement que les médecins, qui promettaient avec incertitude le recouvrement de sa santé, en parlent maintenant avec assurance entière autant qu’on la peut fonder sur ce qui est heureusement arrivé, dont ils écrivent amplement à M. Bouvard. Ce qui nous empêchera d’en dire davantage. 

Nous ajouterons seulement à ce que nous avons écrit ces jours passés à Votre Majesté que Monseigneur le Cardinal estime que si Monseigneur le duc d’Orléans est seulement sur la frontière, il est très à propos de lui envoyer un gentilhomme, avec lettre de Votre Majesté, suivant ce que nous avons pris la hardiesse de lui écrire. Mais si il est hors du royaume, il est bon d’attendre le cours que prendra cette dernière sortie. Si toutefois Votre Majesté a déjà dépêché un gentilhomme, il n’y a rien à redire. Et ce sera toujours le mettre de plus en plus en son tort. Au reste, Sire, il ne se peut rien au monde meilleur que ce que Votre Majesté a fait si à propos à l’instant qu’elle e eu cette nouvelle. Les ordres qu’elle a donnés sont si judicieux qu’il est impossible qu’il arrive aucun inconvénient. Nous avons de plus trouvé le jugement que fait Votre Majesté par le petit billet en chiffre admirable et très certain. Nous lui renvoyons le courrier même qui a apporté la dernière dépêche et la supplions très humblement de nous permettre de nous dire comme nous serons toutes nos vies.

À Bordeaux, ce mardi 16 novembre 1632.

Marie-Catherine Vignal Souleyreau

Docteur en Histoire, ingénieur d'études à Sorbonne Université, Faculté des Lettres, Institut de Recherche sur les Civilisations de l'Occident Moderne (IRCOM - Centre Roland Mousnier)

More Posts

  1. Le courrier est adressé la veille du décès du maréchal de Schomberg. []

OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Marie-Catherine Vignal Souleyreau (3 octobre 2022). Texte 432, année 1632, 16 novembre, Claude Bouthillier et Henri de Schomberg à Louis XIII. Correspondance et papiers d'État du cardinal de Richelieu. Consulté le 21 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/tq6g


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.