Texte 578, année 1632, 16 mars, Saint-Luc à Richelieu

Le maréchal de Saint-Luc à Richelieu, Paris, 16 mars 1632.

Bibliothèque Interuniversitaire de la Sorbonne, coll. Richelieu, vol. 15, f° 113-114. Le texte original a été publié dans Marie-Catherine Vignal Souleyreau (éd.), La correspondance du cardinal de Richelieu : au faîte du pouvoir, l’année 1632, Paris, éditions L’Harmattan, 2007, p. 124.

Monseigneur,

Je viens de recevoir une lettre de M. de Carnin où était jointe celle que je vous envoie, et parce qu’en la mienne il me mande que le mariage1 est fort pressé, j’ai cru qu’il fallait vous envoyer promptement la vôtre, quoique je croie qu’il sera satisfait par la dépêche que vous lui avez envoyée par Petitbois, lequel ne sut partir que samedi à cause d’une fluxion qui lui tomba sur un genou qui l’empêcha de se pouvoir mettre plus tôt en chemin, et dont je crains que la douleur ne lui ait pas permis de faire grande diligence en chemin. J’espère avoir bientôt l’honneur de vous aller baiser les mains et de recevoir celui de vos commandements auxquels j’obéirai toute ma vie fort fidèlement en qualité, Monseigneur, de votre très humble et très obéissant serviteur, 

Saint-Luc

À Paris, le 16e mars à quatre heures du soir

Marie-Catherine Vignal Souleyreau

Docteur en Histoire, ingénieur d'études à Sorbonne Université, Faculté des Lettres, Institut de Recherche sur les Civilisations de l'Occident Moderne (IRCOM - Centre Roland Mousnier)

More Posts

  1. Probablement celui du duc d’Orléans et de la princesse Marguerite de Lorraine. []

OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Marie-Catherine Vignal Souleyreau (22 janvier 2023). Texte 578, année 1632, 16 mars, Saint-Luc à Richelieu. Correspondance et papiers d'État du cardinal de Richelieu. Consulté le 20 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/tqdy


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.