Texte 624, année 1632, 18 avril, Châteauneuf à Richelieu

Le marquis de Châteauneuf à Richelieu, 18 avril 1632.

Ministère des Affaires Étrangères, archives diplomatiques, centre de La Courneuve, coll. Mémoires & Documents France, vol. 802, f° 104-105. Le texte original a été publié dans Marie-Catherine Vignal Souleyreau (éd.), La correspondance du cardinal de Richelieu : au faîte du pouvoir, l’année 1632, Paris, éditions L’Harmattan, 2007, p. 158-159.

Je vous envoie le mémoire du sieur de Vosberg [Gaspar van Vosbergen], que je trouve trop étendu et bien différent de votre pensée. Vous lui avez seulement proposé une espèce de neutralité entre tous ces princes et États, et lui veut faire une ligue défensive, chose que je tiens impossible. C’est pourquoi, pour lui donner à entendre votre proposition, je fais un petit mémoire de ce qui se passa et du sujet qui donna ouverture à cette proposition, des difficultés qui s’y rencontrent maintenant, qu’il suffit, comme j’estime, de laisser voir audit Vosberg, sans lui en donner rien par écrit, n’étant que proposition toute informe.

Je vis Mme de Chevreuse avant que partir, qui parle clairement sur le fait de M. de Lorraine, et dit avoir avis que Guron rapportera toutes les assurances que le Roi peut désirer, même croit que si l’on eût désiré que ledit sieur duc fût venu trouver le Roi, qu’il l’eut fait, ce que je crois davantage après les progrès du roi de Suède. Si Monsieur [le duc d’Orléans] va en Luxembourg, c’est pour retourner en Lorraine et joindre celles que lui donne l’Empereur avec celles de M. de Lorraine et faire quelque équipée en France, sous espérance que beaucoup de malcontents se joindront à eux. Toutefois, j’ai peine à croire ni que les Espagnols ni M. de Lorraine se déclarent contre le Roi, avec si peu d’avantage que j’en prévois. Je commence ce matin à travailler. Ce soir, M. le surintendant [le maréchal d’Effiat] sera ici, selon que le Roi et vous nous commanderez nous irons de-delà. Ce lundi matin.

Marie-Catherine Vignal Souleyreau

Docteur en Histoire, ingénieur d'études à Sorbonne Université, Faculté des Lettres, Institut de Recherche sur les Civilisations de l'Occident Moderne (IRCOM - Centre Roland Mousnier)

More Posts


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Marie-Catherine Vignal Souleyreau (6 juin 2023). Texte 624, année 1632, 18 avril, Châteauneuf à Richelieu. Correspondance et papiers d'État du cardinal de Richelieu. Consulté le 21 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/tqin


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.