Texte 803, année 1635, 11 novembre, Guy d’Elbène au comte de Chavigny

Guy d’Elbène à Léon Bouthillier, comte de Chavigny, 11 novembre 1635.

Ministère des Affaires étrangères, archives diplomatiques, centre de La Courneuve, coll. Mémoires et Documents France, vol. 816, f° 112. Original autographe. Pour le classement : « de Monsieur d’Elbène ».

Monsieur,

Monsieur de Courbanton s’en allant vous assurer de son très humble service a désiré que je vous témoignasse par celle-ci quelle passion il désire être reçu de vous au nombre de vos serviteurs. Si je ne le connaissais pour homme à vous bien servir, je n’aurais nullement déféré à sa prière, ne voulant jamais avoir rien de si cher que votre service et d’amis que ceux que vous tiendrez pour les vôtres. Je vous assure que vous n’aurez jamais regret d’avoir obligé Monsieur de Courbanton. Son Altesse [le duc d’Orléans] a retardé son voyage jusqu’à huit ou dix jours d’ici. Il donne ordre à son cardin, à son cabinet et à son bâtiment. Il a ce matin envoyé quérir ses chiens pour chevreuil. Il est en parfaite santé. Je vous supplie me conserver l’honneur de vos bonnes grâces, lesquelles j’essaierai de mériter par mes très humbles services et la qualité de, Monsieur, votre très humble, très obéissant et très fidèle serviteur,

D’Elbène

Ce 11 novembre 1635

Marie-Catherine Vignal Souleyreau

Docteur en Histoire, ingénieur d'études à Sorbonne Université, Faculté des Lettres, Institut de Recherche sur les Civilisations de l'Occident Moderne (IRCOM - Centre Roland Mousnier)

More Posts


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Marie-Catherine Vignal Souleyreau (24 avril 2024). Texte 803, année 1635, 11 novembre, Guy d’Elbène au comte de Chavigny. Correspondance et papiers d'État du cardinal de Richelieu. Consulté le 20 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/w9l1


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.