Texte 838, année 1632, 22 juin, le maréchal de Créqui à Richelieu

Le maréchal de Créqui à Richelieu, Grenoble, 22 juin 1632.

Ministère des Affaires Étrangères, archives diplomatiques, centre de La Courneuve, coll. Mémoires & Documents France vol. 804, f° 212. Le texte original a été publié dans Marie-Catherine Vignal Souleyreau (éd.), La correspondance du cardinal de Richelieu : au faîte du pouvoir, l’année 1632, Paris, éditions L’Harmattan, 2007, p. 288-289.

Monseigneur,

Ayant eu avis du côté de Lyon que quelques troupes de Monsieur, frère du Roi, avaient pris des prisonniers aux environ de Dijon, j’ai cru être obligé d’envoyer ce courrier pour recevoir les commandements de Sa Majesté et les vôtres. De ce côté-là, vous considérerez, Monseigneur, que l’on ne peut entrer en cette province que par la Bresse, et passant le Rhône. J’ai écrit aux gouverneurs des lieux qui sont au bord de la rivière d’y veiller et d’y envoyer des compagnies du régiment du comte de Sault par tous les parages pour s’en saisir. Je mande particulièrement à M. de La Vrillière le nombre d’hommes dont je peux faire état, pour m’opposer à ceux qui se pourraient présenter pour passer de-deçà.

Cependant, Monseigneur, vous me donnerez vos volontés, et j’exécuterai avec une obéissance aveugle tout ce que vous m’ordonnerez, n’ayant autre passion dans l’âme que de servir utilement le Roi au prix de ma vie, et de vous témoigner par mes très humbles services que je suis, Monseigneur, votre très humble et très obéissant et très obligé serviteur, 

Créquy

À Grenoble, le 22° juin 1632

Marie-Catherine Vignal Souleyreau

Docteur en Histoire, ingénieur d'études à Sorbonne Université, Faculté des Lettres, Institut de Recherche sur les Civilisations de l'Occident Moderne (IRCOM - Centre Roland Mousnier)

More Posts


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Marie-Catherine Vignal Souleyreau (22 mai 2024). Texte 838, année 1632, 22 juin, le maréchal de Créqui à Richelieu. Correspondance et papiers d'État du cardinal de Richelieu. Consulté le 21 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/11p4g


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.