Texte 157, année 1632, 13 juin, le maréchal de La Force à Richelieu

Le maréchal de La Force au cardinal de Richelieu, Château-Voué, 13 juin 1632.

Ministère des Affaires Étrangères, archives diplomatiques, centre de La Courneuve, coll. Mémoires et Documents France, vol. 802, f° 224. Original autographe.

Monseigneur,

J’ose espérer que le retour de M. de Miraumont vous donnera contentement sur la conduite que nous avons tenu jusqu’à présent de l’armée du Roi. Il vous rendra compte bien particulièrement du passé et de l’avenir.

J’estime, Monseigneur, que si, sur ces nouvelles occurrences du passage de Monsieur, il y a quelque changement à ce que vous a porté mon dit sieur de Miraumont, que Sa Majesté nous donnera ses commandements, auxquels nous serons parés et en état de faire tout ce qu’il lui plaira ordonner. Votre indisposition, Monseigneur, nous a donné de l’ennui. Je fais prière à Dieu qu’il lui plaise vous remettre en parfaite santé. Honorez, s’il vous plaît, de vos commandements, Monseigneur, votre très humble et très obéissant serviteur,

Caumont la Force.

Camp de Château-Voué, ce XIII de juin.

Marie-Catherine Vignal Souleyreau

Docteur en Histoire, ingénieur d'études à Sorbonne Université, Faculté des Lettres, Institut de Recherche sur les Civilisations de l'Occident Moderne (IRCOM - Centre Roland Mousnier)

More Posts


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Marie-Catherine Vignal Souleyreau (26 mai 2022). Texte 157, année 1632, 13 juin, le maréchal de La Force à Richelieu. Correspondance et papiers d'État du cardinal de Richelieu. Consulté le 21 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/tpu4


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.