Texte 185, année 1632, 2 juillet, le comte de Saligny à Louis XIII

Gaspard de Coligny, comte de Saligny, à Louis XIII, Marcigny, 2 juillet 1632.

Ministère des Affaires Étrangères, archives diplomatiques, centre de La Courneuve, coll. Mémoires et Documents France, vol. 804, f° 233. Original autographe.

Sire,

Dès l’instant que j’ai été hors d’une incommodité qui m’a arrêté à Bourbon-Lancy, je m’acheminerai à ma charge [gouverneur d’Autun]. Lorsque l’armée de Monsieur a paru dans les provinces, et parce que le bruit courrait, Sire, que Votre Majesté lui envoyait une armée en guerre, et que j’ai quelques parents et amis en les lieux ici, je crus pouvoir rendre quelque petit service à Votre Majesté, et pour cet effet, je voulus voir l’ordre de leur armée et la reconnaître.

Je la vis passer deux fois, la première me fut fort aisée, car elle passa au port de Digoin, à cinq cents pas de ma maison, l’autre fois fut en allant à Vichy. Je n’y jugeai que dix-sept ou dix-huit cents maîtres de combat, desquels j’ai donné l’état au sieur de Nogent. Je pensais avoir gagner M. de La Force, mais puisque l’armée de Monsieur est si éloignée, je ne manquerai de me rendre auprès de Votre Majesté pour rendre ce que doit à Votre Majesté son très humble, très obéissant, très fidèle sujet et serviteur,

de Coligny Saligny

Marcigny, ce IIe juillet 1632.

Marie-Catherine Vignal Souleyreau

Docteur en Histoire, ingénieur d'études à Sorbonne Université, Faculté des Lettres, Institut de Recherche sur les Civilisations de l'Occident Moderne (IRCOM - Centre Roland Mousnier)

More Posts


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Marie-Catherine Vignal Souleyreau (26 mai 2022). Texte 185, année 1632, 2 juillet, le comte de Saligny à Louis XIII. Correspondance et papiers d'État du cardinal de Richelieu. Consulté le 21 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/tpuw


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.