Texte 193, année 1632, 7 juillet, le comte de Noailles à Louis XIII

Le comte François de Noailles à Louis XIII, Riom, 7 juillet 1632.

Ministère des Affaires Étrangères, archives diplomatiques, centre de La Courneuve, coll. Mémoires et Documents France, vol. 1485, f° 282. Original autographe.

Sire,

J’ai trouvé tout ce pays, à mon arrivée, dans la frayeur de la venue de Monsieur, et après leur avoir représenté ce que je devais, et les commandements que j’avais reçus de Votre Majesté, il n’y a point eu de bonne ville qui ne soit résolue à souffrir plutôt tout ce qu’elle avait appréhendé que de s’éloigner tant soit peu de l’obéissance qu’elle vous doit. J’envoie ce courrier à Votre Majesté pour lui rendre compte de ce qui s’est passé pendant le séjour de Monsieur à Vichy, et lui donner avis comme depuis trois heures ses troupes sont paru à la vue de cette ville, et ayant fait demander par deux trompettes le passage sur le fossé, je le leur ai dénié. Le chemin qu’elles ont pris pour aller à Volvic, qui est à une lieue de cette ville, en a été plus incommode. Je m’estimerais très heureux si en cette rencontre, ou en quelqu’autre je peux témoigner ma fidélité à Votre Majesté par quelque action importante et comme je suis, Sire, votre très humble, très obéissant et très fidèle sujet et serviteur,

Noailles

De Riom, ce 7e juillet 1632.

Marie-Catherine Vignal Souleyreau

Docteur en Histoire, ingénieur d'études à Sorbonne Université, Faculté des Lettres, Institut de Recherche sur les Civilisations de l'Occident Moderne (IRCOM - Centre Roland Mousnier)

More Posts


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Marie-Catherine Vignal Souleyreau (26 mai 2022). Texte 193, année 1632, 7 juillet, le comte de Noailles à Louis XIII. Correspondance et papiers d'État du cardinal de Richelieu. Consulté le 20 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/tpv4


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.