Texte 209, année 1632, 17 juillet, le maréchal de Schomberg à Richelieu

Le maréchal Henri de Schomberg à Richelieu, Ligny-le-Châtel, 17 juillet 1632.

Ministère des Affaires Étrangères, archives diplomatiques, centre de La Courneuve, coll. Mémoires et Documents France, vol. 802, f° 279. Original autographe, sauf la date et le lieu de rédaction à la fin de la lettre. Suscription : « à Monseigneur, Monseigneur le cardinal ».

Monseigneur,

Encore que je n’aie rien à vous mander que notre arrivée aujourd’hui à Auxerre, je ne veux pas manquer à vous écrire par le porteur, qui est de vos gardes, pour vous dire que toutes nos troupes se sont fort bien conduites jusqu’ici. Nous n’avons encore aucunes nouvelles de Monsieur, duquel, pour avoir des avis plus certains, je ferai partir d’Auxerre 8 ou dix hommes des provinces de Bourbonnais, Auvergne et Limousin pour aller prendre langue en ces pays-là et revenir au-devant de nous. Faites-moi l’honneur de me donner toujours la qualité, Monseigneur, de votre très humble et très obéissant serviteur,

Schomberg

De Ligny-le-Château, à 4 lieues d’Auxerre, ce 17 juillet 1632.

Marie-Catherine Vignal Souleyreau

Docteur en Histoire, ingénieur d'études à Sorbonne Université, Faculté des Lettres, Institut de Recherche sur les Civilisations de l'Occident Moderne (IRCOM - Centre Roland Mousnier)

More Posts


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Marie-Catherine Vignal Souleyreau (26 mai 2022). Texte 209, année 1632, 17 juillet, le maréchal de Schomberg à Richelieu. Correspondance et papiers d'État du cardinal de Richelieu. Consulté le 21 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/tpvk


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.