Texte 217, année 1632, 20 juillet, l’archevêque d’Arles à Richelieu

Jean Jaubert de Barrault, archevêque d’Arles, à Richelieu, 20 juillet 1632.

Ministère des Affaires Étrangères, archives diplomatiques, centre de La Courneuve, coll. Mémoires et Documents France, vol. 1702, f° 68-69. Original autographe. Suscription au f° 69 v° : « à Monseigneur, Monseigneur le cardinal duc de Richelieu, en cour ».

Monseigneur,

Je n’eus pas si tôt appris l’entrée de Monsieur en France que je vous dépêchai un courrier pour recevoir particulièrement l’honneur de vos commandements en cette occasion, avec des avis que croyais importer au service du Roi.

Peu de jours après, je vous fis une seconde dépêche que je fis courir par la voie de la poste où je vous avertissais des desseins de Monsieur que j’avais appris de bonne part. Maintenant, je vous envoie ce courrier exprès sur l’instante prière que m’en fait Monsieur d’Hémery afin de nous rendre le paquet si enclos, s’étant servi de mon entremise pour le sujet qu’il vous plaira faire voir dans la copie de la lettre qu’il m’écrit. Je viens d’être averti que les principaux du Vivarais sont tout à fait pour Monsieur. J’attendrai l’honneur de vos commandements pour y rendre toute l’obéissance que vous doit, Monseigneur, votre très humble, très obéissant et très obligé serviteur,

l’archevêque d’Arles   

De Arles, ce 20 juillet 1632.

Marie-Catherine Vignal Souleyreau

Docteur en Histoire, ingénieur d'études à Sorbonne Université, Faculté des Lettres, Institut de Recherche sur les Civilisations de l'Occident Moderne (IRCOM - Centre Roland Mousnier)

More Posts


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Marie-Catherine Vignal Souleyreau (26 mai 2022). Texte 217, année 1632, 20 juillet, l’archevêque d’Arles à Richelieu. Correspondance et papiers d'État du cardinal de Richelieu. Consulté le 20 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/tpvs


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.